Conseil d’arrondissement

Aurélie GRIES, Adjointe en charge de la Petite enfance, vie associative et promotion de la santé, acte la création du Conseil de la vie associative et locale (CVAL). La participation citoyenne constitue un enjeu central des politiques publiques. Avec le CAVL, les acteurs et collectifs citoyens pourront participer activement à la vie publique et à la co-construction des politiques municipales.
👉 voir la vidéo

Je vous remercie Madame la Maire. Mesdames, Messieurs,

Nous présentons ici une délibération pour la création du conseil de la vie associative et locale du 7ème arrondissement.
La mairie du 7e arrondissement souhaite promouvoir la vie associative et la participation active des citoyens à la vie publique. Nous nous engageons sous ce mandat à développer plusieurs dispositifs favorisant l’initiative associatives et citoyennes et la co-construction des politiques municipales comme le budget participatif, le conseil d’arrondissement des enfants, le conseil de la vie associative et locale, le conseil des ainé.es… Nous souhaitons faire de la participation citoyenne un enjeu central des politiques publiques.

La vie associative est le cœur même de l’engagement au quotidien et a un rôle fondamental pour la résistance de notre société. Les associations sont un bien commun, il est essentiel d’en prendre soin au regard de leur pouvoir de solidarité, de démocratie, d’économie, d’innovation sociétale, d’utilité et de cohésion sociale. Avec l’État et les collectivités territoriales, les associations complètent et démultiplient la force du service public mais aussi celle de la participation des citoyens et usagers eux-mêmes aux politiques mises en œuvre. À Lyon, plus de 100 000 habitantes et habitants sont engagé.es auprès d’associations et collectifs. Il est ainsi de notre responsabilité, en tant que décideurs publics, de soutenir et d’accompagner la vie associative en lui assurant un environnement favorable.

Ainsi, nous avons travaillé depuis le début du mandat à la mise en place d’un conseil de la vie associative et locale dans le 7ème arrondissement à l’instar du conseil territorial mis en place dans le 1er arrondissement sous le précédent mandat. Ce conseil réaffirme le droit des acteurs locaux de participer à la vie municipale. Il se veut être le lieu de dialogue, d’échanges et de construction du partenariat ville/associations. L’objectif est de valoriser la vie associative locale et les bénévoles qui y œuvrent, de favoriser le développement des associations et de leurs projets comme vecteur du développement local de l’arrondissement. Cette instance qui s’inscrit dans le fonctionnement traditionnel d’un CICA (article L.2511-24 du CGCT) permettra également de préparer les questions, vœux et demandes de concertations thématiques qui seront présentées aux élus lors des prochains conseils d’arrondissement.

Ainsi la mise en place d’un conseil de la vie associative s’adresse à tous les acteurs locaux qui développent des activités dans le 7ème arrondissement de Lyon, quelle que soit leur domaine d’activité et leur taille. Alors le CVAL peut regrouper les représentant.es des associations locales, les membres des fédérations ou confédérations nationales, les conseils de quartier, les collectifs d’habitants, qui en font la demande et qui exercent leur activité sur l’arrondissement.

Le CVAL se réunira jusqu’à 6 fois par an et sera composé en deux temps, un temps de projets et dialogue entre la mairie et acteurs locaux et un deuxième temps de préparation des conseils d’arrondissement.
Des groupes de travail par domaines d’activité, par thématiques ou par secteur géographique pourront être mis en place en parallèle de ces CVAL selon les besoins des acteurs locaux. Ils permettront d’une part de faire émerger des projets et d’autre part de réfléchir sur des thématiques transversales comme la mutualisation des salles, la communication ou les activités envers la jeunesse par exemple. Ces groupes de travail fonctionneront de manière autonome et s’organiseront selon leurs besoins avec le soutien logistique et matériel de la mairie.
Ce CVAL se veut donc d’être un nouvel outil de démocratie locale et participative pour notre arrondissement.