Conseil d’arrondissement : les jardins partagés

Encourageons la réappropriation de l’espace public urbain par les citoyen·ne·s et les associations.

Aurélie GRIES salue la proposition de mise à disposition gratuite de terrains afin de favoriser l’implantation de jardins partagés. Elle va dans le sens d’une réappropriation de l’espace public urbain par les citoyen·ne·s et les associations.

Elle est d’autant plus importante que l’utilisation de l’espace public permet de consolider la citoyenneté, implique le partage et favorise les rencontres.

👉 voir la vidéo


Les élu·e·s de Lyon en commun soutiennent cette délibération qui encourage la réappropriation de l’espace public urbain aux citoyens citoyennes et aux associations.

L’espace public dans ses dimensions politiques, sociales, culturelles, générationnelles, commerciales et urbaines est un sujet central dans la fabrique de la ville depuis une quarantaine d’années. Nous avons pourtant observé une fermeture progressive de ces espaces et un renforcement des règles sécuritaires qui les restreint et les contraint de plus en plus. Vous avez surement tous et toutes en tête ces bancs qui sont devenus des dispositifs anti sans-domicile alors que leur fonction première est de créer du lien social.

Où sont les lieux de rencontres dans notre ville ? Ce sont pourtant les appropriations diverses qui rendent les lieux vivants, qui leur donnent sens et vitalité. C’est d’autant plus important, que la vocation première de l’espace public est de consolider la citoyenneté, voire de renforcer la démocratie. Aussi par le partage qu’il implique, la rencontre qu’il favorise, et la confrontation qu’il exige, il doit rester multiple.

Nous encourageons donc la ville de Lyon et les arrondissements à rendre accessible et gratuit les utilisations des espaces aux associations locales qui promeuvent tout un panel d’actions d’intérêt général. En multipliant les possibilités offertes, notre enjeu est de créer une dynamique d’implication et d’appropriation positive de ces espaces publics.