Conseil d’arrondissement

Tristan DEBRAY remercie M. Gleizal, adjoint à l’éducation, jeunesse et santé, pour la création du Conseil d’arrondissement des enfants. Il se réjouit de la mise en place de ce conseil, représentant une des priorités pour ce mandat. Il est en effet important d’écouter la parole des enfants pour faire de Lyon une ville à leur hauteur. Cette instance permettra aux jeunes élu·e·s de s’exprimer au nom de tous les enfants de l’arrondissement. Ce conseil rejoint celui du 1er arrondissement qui a son Conseil des enfants, depuis le précédent mandat. A Lyon, d’autres conseils d’arrondissement des enfants se préparent. Les prémisses d’un Conseil municipal des enfants à venir…

👉 voir la vidéo

Madame la Maire, Monsieur Gleizal, chers collègues,

Monsieur Gleizal, je vous remercie pour toutes les actions que nous avons menées ensemble depuis le début du mandat et je trouve que c’est un très beau symbole d’accompagner votre démission par la création du Conseil d’arrondissement des enfants.

Mes collègues de Lyon en Commun et moi-même nous réjouissons de la mise en place d’un Conseil des enfants dans notre arrondissement. Je suis ravi de constater l’enthousiasme collectif que nous ressentons toutes et tous ce soir pour ce beau projet.

En tant que Conseiller Municipal Délégué à la Ville des Enfants, la mise en place de ces Conseils dans les arrondissements lyonnais fait partie de mes priorités pour ce mandat.

En effet, nous avons besoin de la parole des enfants pour faire de Lyon une ville à leur hauteur, pour continuer à la transformer en prenant en compte leurs besoins spécifiques, que ce soit en termes de santé, de sécurité, de mobilité ou encore de ludicité. Une ville des enfants ne peut pas se construire sans leur voix, sans prendre en compte leurs idées, leur opinion.

Le Conseil d’Arrondissement des enfants renforcera la démocratie participative. Cette nouvelle instance sera ouverte aux élèves de toutes les écoles volontaires. Elle rassemblera des enfants de tous les quartiers de notre arrondissement.

En plus de sa dimension participative, ce Conseil des enfants sera aussi un lieu d’apprentissage de la citoyenneté.

Surtout, cette instance permettra aux jeunes élus de s’exprimer au nom de tous les enfants de l’arrondissement. Ils pourront ainsi s’exprimer sur les décisions qui les concernent, faire des propositions sur des sujets qui les préoccupent et participer ainsi à la vie de la cité.

Nul doute que les enfants élus auront à cœur de partager leur expérience avec leurs camarades, leurs voisins, leurs copains, leurs amis. Ils seront leur porte-parole et nous pouvons bien imaginer la fierté que cela représentera pour elles et pour eux, mais également le sens de la responsabilité que cela pourra développer en eux.

Le 1er arrondissement a déjà son Conseil des enfants depuis le précédent mandat. A Lyon, d’autres Conseils d’arrondissement des enfants sont en train de voir le jour. Ce sont les prémisses d’un Conseil Municipal des enfants à venir, projet que nous avions porté, le Maire de Lyon et tous les élus de la majorité, durant la campagne des dernières élections municipales.

La prochaine année va donc voir la naissance d’autres Conseils d’Arrondissement des enfants. Les fruits de cette année de partage entre les uns et les autres nous permettront d’évaluer au mieux les modalités de ce futur Conseil Municipal des enfants.

Permettez-moi de conclure avec cette phrase de Françoise Dolto, qui illustre assez bien notre volonté de donner la parole aux enfants : « En chaque enfant, on l’ignore trop, naît et se développe le projet intuitif d’être considéré comme une grande personne. Aussi attend-t-il qu’on ait à son égard le comportement et le respect que l’on a vis-à-vis d’un adulte. Il a raison ».

Mes collègues de Lyon en commun et moi-même voterons bien sûr favorablement, et avec enthousiasme, à cette délibération,

Je vous remercie pour votre attention,