Conseil d’arrondissement

Nadège BORRON, conseillère à l’Action sociale, évoque l’engagement de l’arrondissement en faveur d’une transition sociale.
Malgré la crise de la Covid, de nombreuses actions ont été menées en 2020. La plus emblématique est la création Conseil local de l’action sociale et des solidarités, le CLASS. Ce CLASS réunit les acteurs associatifs et institutionnels, qui interviennent dans les champs de l’urgence sociale, de l’accompagnement, de la prévention et du lien social.
Il mène un travail collégial pour être au plus près des besoins des habitantes et des habitants du 4e, notamment des plus précaires.

👉 voir la vidéo

Mr le Maire, cher.e.s collègues,

Ce rapport « Lyon en Transition » inscrit durablement la ville vers une transition écologique et sociale.

Les orientations fixées par notre majorité concernant la P.P.I démontrent que l’une ne va pas sans l’autre.
Elle prévoit, par exemple, aussi bien la rénovation thermique des bâtiments que le développement de bains-douches. Autant d’investissements nécessaires mais non assumés par l’ancienne municipalité.

Notre adjointe aux solidarités et inclusion sociale, Mme Runel, a donné un cap sans précédent pour les prochaines années : développement d’une politique sociale pour réduire le non-recours aux droits, renforcement de l’accès à l’hygiène, mise à disposition de notre patrimoine municipal pour les sans-abri, etc.

À l’échelle de notre arrondissement, nous aussi, nous engageons pleinement à favoriser cette transition sociale autant qu’écologique.
Ainsi, lors de ma prise de fonctions en tant que conseillère à l’action sociale, j’ai proposé à M. le Maire de créer un Conseil local de l’action sociale et des solidarités, le CLASS.
Ce CLASS réunit plusieurs acteurs associatifs et institutionnels, qui interviennent dans les champs de l’urgence sociale, de l’accompagnement, de la prévention et du lien social.
Il mène un travail collégial pour être au plus près des besoins des habitantes et des habitants du 4e, notamment des plus précaires.

La mise en lien des différents intervenants et les échanges réguliers suscités nous ont permis d’accroître notre vigilance sur les situations des personnes les plus vulnérables, durant la crise de la COVID.

Ce CLASS a également permis la réalisation de plusieurs actions partenariales en 2020.
Je ne vais pas vous dresser une liste à la Prévert, mais je souhaite mettre en exergue 3 projets :
– l’organisation d’une distribution alimentaire avec le Secours populaire auprès des jeunes précaires.
– la création d’une « Boîte à chaussures de Noël », fruit de la collaboration entre Vestibus, association de maraudes, et le Secours populaire.
– et la mise en place d’une collecte solidaire entre l’école Jean de la Fontaine et l’association La Rencontre, qui accueille des SDF en journée.

Et bien sûr nous ne nous arrêterons pas là !
L’année 2020 constitue simplement une première étape.

Étape qui s’est déroulée du mieux possible, compte-tenue de la crise que nous avons traversé, et ce, grâce au travail assidu :
– des agents de la Ville et de la Métropole,
– des salarié.es et des bénévoles associatifs,
qui œuvrent chaque jour aux côtés des plus fragiles de notre arrondissement.
Je les en remercie chaleureusement.