Conseil d’arrondissement

Nouria Mahmoudi appelle à attribuer une subvention de fonctionnement à MJC Montchat, association à caractère socio-éducatif qui propose à de jeunes Lyonnais·e·s rencontrant des difficultés sociales et financières particulières, de s’investir dans un projet au service de l’intérêt collectif et de bénéficier d’un accès à une offre de loisirs.

L’accès aux loisirs est un Droit ;à ce titre, la Convention Internationale des Droits de l’Enfant lui consacre son 31ème article. Un Droit… Au service de besoins fondamentaux tels que la socialisation, la construction de l’identité, de l’ouverture au monde. Un dispositif par conséquent, qu’il est vital de soutenir, de développer, de valoriser et dont on ne saurait se passer pour lutter contre les inégalités et la primo-délinquance.
👉 voir la vidéo

Mesdames, Messieurs,

Monsieur Clerc vient de l’évoquer, le Conseil local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance constitue l’organe de pilotage de la stratégie territoriale en matière de sécurité et de prévention de la délinquance. Il s’intéresse par conséquent, au volet « sécurité et prévention » de la convention territoriale du contrat de ville qui fait du développement de chantiers en direction des jeunes les plus vulnérables, une de ses priorités.

Ce rapport soumet à votre approbation la programmation annuelle de ces chantiers proposés par les structures conventionnées de notre territoire.

Pour notre arrondissement plus particulièrement, il s’agit d’allouer une subvention de fonctionnement de 1000 euros pour soutenir l’action « booste tes vacances » portée par la MJC Montchat qui permettra aux futurs participants de s’investir dans un projet au service de l’intérêt collectif et de bénéficier d’un accès à une offre de loisirs.

L’accès aux loisirs – je vous le rappelle – est un Droit, à ce titre, La Convention Internationale des Droits de l’Enfant lui consacre son 31ème article.

Un Droit… Au service de besoins fondamentaux tels que la socialisation, la construction de l’identité, de l’ouverture au monde. Un dispositif par conséquent, qu’il est vital de soutenir, de développer, de valoriser et dont on ne saurait se passer pour lutter contre les inégalités et la primo-délinquance.

C’est pour l’ensemble de ces raisons que je vous propose de bien vouloir voter en faveur de ce rapport.