Conseil d’arrondissement

Nathalie CARLINO félicite les associations et souligne l’importance de leur rôle dans l’animation de la vie locale.

Monsieur le Maire, mes chers collègues, cher·ère·s habitant·e·s,

Samedi dernier se tenait le Forum des Associations du 2e, où j’ai rencontré tous nos acteurs qui animent avec dynamisme et bienveillance notre territoire, avec le Maire de Lyon, l’adjointe aux Sports, Julie Nublat-Faure, et l’adjoint à la Mobilité, Valentin Lugenstrass. Je tiens d’ailleurs à les remercier une nouvelle fois de leur présence à cet événement important de notre vie locale.

56 associations, tous domaines confondus (sport, loisirs, culture, vie du quartier et j’en passe), ont participé.
Je tiens à souligner l’énorme implication et l’enthousiasme de tous ces intervenants.
Je tiens à les saluer pour leur travail remarquable permettant de tisser des liens fondamentaux qui contribuent au bien-vivre-ensemble, dont nous avons tant besoin.
Je tiens à rendre hommage à leur adaptabilité, en cette période de crise. En effet, de nombreuses associations ont déployé des trésors d’imagination et d’ingéniosité pour continuer leurs actions, malgré les contraintes.

Je ne citerai pas toutes les structures présentes au Forum, mais il est certain que chacune a sa place et qu’elles sont complémentaires et essentielles.
J’en évoquerai simplement certaines qui m’ont particulièrement touché.

Je ne peux oublier la chaleur et la générosité de « Dudu » d’Equator Culture ni celle de Chez Daddy qui ouvrira très prochainement un lieu d’échange intergénérationnel, où chacune et chacun pourront partager un café et échanger.

J’ai une pensée particulière pour l’association Les Papillons, représentée par Corentin Cocciaguerra, référent dans notre arrondissement.
Les Papillons luttent contre les maltraitances infantiles, en aidant les enfants à libérer leur parole grâce des boîtes aux lettres installées dans les écoles, les collèges, les clubs et autres infrastructures sportives.

Enfin, je tenais à vous parler des Petites Cantines, qui ont obtenu le grand prix 2017 de la finance solidaire, un véritable « coup de cœur ».
Tout commence en 2013, lorsque Diane Dupré la Tour perd son mari à la suite d’un accident de la route et se retrouve maman « seule au milieu de la foule ».
Elle reçoit alors le soutien et l’aide des gens de son quartier, qu’elle ne connaissait pas.
Touchée par cette mobilisation à son égard, elle décide de créer une cantine participative, accessible à toutes et tous. Le principe est simple : les habitantes et habitants se rencontrent en cuisinant ensemble ou en partageant un repas.
Une première cantine est inaugurée à Vaise en 2016. En 2017, d’autres suivent : à Perrache, à Paul-Santy et Gerland.
Je vous invite à vous y inscrire. Pour ma part, j’irai participer à cette belle aventure, où je ferai, j’en suis sûre, de belles rencontres.

Aussi, je remercie sincèrement toutes ces associations qui contribuent à construire le lien entre habitantes et habitants du deuxième arrondissement, mieux je pense que l’installation de caméras de vidéo-surveillance.