Conseil d’arrondissement : qualité de l’air

L’information régulière des Lyonnais·e·s sur la qualité de l’air est un droit.

David SOUVESTRE répond à une question du Conseil territorial, instance de démocratie participative, relative à l’information des habitant·e·s sur la qualité de l’air.

La lutte contre la pollution de l’air, un bien commun, passe d’abord par une information régulière et transparente. Il s’agit d’un droit. Aujourd’hui, la communication n’intervient qu’en cas d’épisode ou de pic de pollution atmosphérique. Il existe pourtant un dispositif national qui donne chaque jour un indice (l’indice ATMO), qui précise l’état de la qualité de l’air (de bon à extrêmement mauvais) et fournit des recommandations sanitaires en conséquence.

A l’instar de plusieurs communes, la Ville de Lyon réfléchit à la mise en place d’outils de communication quotidienne sur la qualité de l’air.

Mais au-delà de cette information, il faut sensibiliser les Lyonnaises et les Lyonnais aux enjeux de la qualité de l’air. C’est ainsi qu’ils pourront devenir actrices et acteurs du changement.

David SOUVESTRE s’engage donc à ce que la Mairie du 1er fasse remonter les réflexions du Conseil territorial, auprès de la Mairie centrale.

👉 voir la vidéo