Nouvelle attaque de la Plume Noire

A quand la fin des mouvements de la nébuleuse identitaire ?

L’histoire se répète malheureusement…
En décembre dernier, deux adhérents de l’association PESE (Pour l’Egalite Sociale et l’Écologie) étaient attaqués au sortir de la librairie des pentes, la Plume Noire, à l’issue d’une collecte solidaire de vêtements et de jouets en faveur de familles démunies.
Samedi après-midi, six bénévoles de la librairie libertaires et de l’association PESE, présents pour une collecte et une distribution de denrées alimentaires, ont subi une nouvelle agression.

Cette fois, aucune victime n’est à déplorer, grâce à la réactivité des bénévoles qui ont eu le temps de s’enfermer dans la librairie, avec un bénéficiaire de la collecte.
Cette fois encore, ce sont les habitants qui ont mis en fuite les agresseurs.

Mais cette fois, pas moins d’une quarantaine de militants d’extrême droite s’en est pris au local, provoquant l’explosion d’une vitrine et de nombreux impacts dans les autres huisseries.
Et cette fois, l’attaque a été signée : « On ne dissout pas une génération. Retenez la leçon », suivi d’une croix celtique, à côté de la porte d’entrée.

Déjà à l’annonce de la dissolution de Génération Identitaire, les élu·e·s du groupe Lyon en Commun demandaient à ce qu’il soit mis un terme aux activités de tous les mouvements de la nébuleuse identitaire sur notre territoire et à ce que les locaux gérés par les associations de Génération Identitaire ferment.
Cette nouvelle attaque le montre bien, il faut agir résolument et au plus vite !